The Lay Of The Land – Logan MacDonald

29 March – 4 May 2018

Launch and artist talk 7pm, Thursday 29 March

What started as a project to look at manipulated landscapes, earthworks, structures and signage established by Indigenous communities as a means to assert property against government and/or corporate encroachment – evolved into a lyrical body of work that personally reflects and tries to unpack and negotiate indigenous/settler identity, pan-indigenous cross-cultural exchange, cultural revival, and the tensions that arise from artwork that documents intimacy and viewership.

Photo credit: “Seal Simulacrum” Logan MacDonald, 2016

 

Du 29 mars au 4 mai 2018

Vernissage et causerie d’artiste : jeudi, le 29 mars à 19 h

Ce qui a commencé par un projet qui examinait les paysages manipulés, les terrassements, les structures et les enseignes mises en place par les communautés autochtones pour garantir leur terrain contre l’empiètement du gouvernement et/ou des corporations, est devenue une œuvre majeure lyrique et une réflexion personnelle qui tente de décomposer et de négocier les identités autochtone/colonisateur, l’échange « panautochtone » interculturel, le renouveau culturel et les tensions provoquées par une œuvre d’art qui documente l’intimité et le public.