Separates the man from the horse Esther Simmonds MacAdam

Artist talk here.

French below

4 September – 12 October 2015   |   Artist talk: 7 pm, 4 September 2015

This exhibition is an exploration of public equestrian imagery combined with a fascination for the aesthetics of power and desire. Visitors are immersed in a large-scale charcoal drawing of a sleeping white horse. Viewed in its figurative entirety only from a distance, this work ultimately engulfs visitors in abstract monochromatic forms. With its overhead beams and intermittent posts, this exhibition envisions the main gallery at aceartinc. as a stable.

Cloaked in the fantasies and histories of colonialism, the horse is taken up in this exhibition to propose a framework of empathy. The installation is animated by movement through the space and the multiple readings the figure of the horse engenders.

With many thanks to the Ontario Arts Council

 

Du 4 septembre au 12 octobre 2015   |   Causerie d’artiste : le 4 septembre 2015

Cette exposition est une exploration de l’imagerie équestre publique combinée avec une fascination pour l’esthétique du pouvoir et du désir. Les visiteurs se trouvent plongés dans un dessin au fusain à grande échelle d’un cheval blanc qui dort. Vue de loin, cette entité figurative enveloppe les visiteurs de formes abstraites monochromatiques. La galerie principale de aceartinc est transformée en étable grâce à des poutres au-dessus de nos têtes et des poteaux intermittents.

Entouré de fantaisies et d’histoires de colonialisme, le cheval dans cette exposition propose un encadrement d’empathie. L’installation est animée par un mouvement à travers l’espace ainsi que les multiples interprétations que la figure du cheval engendre.

Un gros merci au Conseil des arts de l’Ontario.