Botched fabrications on the foggy landscape | Alexis Dirks

handsvalentino sml

3 June – 8 July 2016  |  Launch 7 pm, 3 June   |   Artist Talk 6 pm, 17 June

On the edge of suburbia and the infinite North, where the materials inside the hardware store mimic a granite highway: Botched fabrications on the foggy landscape combines the raw material with its faux approximation, the authentic against the aspirational.

How do we locate time through objects? How do we allow images to measure value? Photographs of landscapes become objects and bodies become architecture. The work in this exhibition wonders how to represent deep geological time against human progress and history while recounting the personal experiences of time felt through landscape.

Image: Hands Valentino; Digital C-print, 24 x 18″; 2016. Alexis Dirks.

Du 3 juin au 8 juillet 2016  |   le vernissage, 3 June à 19h   |   Causerie à 6 pm, 17 June

En bordure des banlieues et du Grand Nord infini, où le matériel à l’intérieur de la quincaillerie se déguise en une autoroute de granit : Botched fabrications on the foggy landscape agence le matériel brut avec sa fausse approximation, l’authentique à l’encontre des aspirations.

Comment faire pour repérer le temps par l’entremise des objets? Comment permettre aux images de mesurer la valeur? Les photos de paysages deviennent des objets et les corps deviennent de l’architecture. Les œuvres de cette exposition sont un questionnement sur la représentation du temps géologique profond par rapport aux progrès de l’humanité et de l’histoire tout en racontant des expériences personnelles de temps vécues à travers les paysages.

Translation/traduction : Simone Hébert Allard